Français

Entrevue avec Ulrike Rettig de GamesforLanguagePour suggérer une correction s'il vous plaît Connectez-vous

yozzi pour écrire en français mieux

Aujourd’hui j’ai le plaisir de publier cette entrevue avec Ulrike Rettig, co-fondatrice de GamesforLanguage. Si vous connaissez quelqu’un qui veut apprendre le français, son site a des matériaux avec pour ceux qui veulent des fondations dans la langue françaiseUlrike Rettig

Bonjour Ulrike et merci pour participer à cette entrevue.

Vous parlez plusieurs langues: l’allemand, l’anglais, le français, le néerlandais, l’italien, et l’espagnol.  Est-ce que vous pouvez raconter votre histoire pour nous dire comment vous avez appris les langues que vous parlez?

Bon, quand j’étais enfant je n’avais pas le choix. Je suis née en Autriche, et l’allemand est la première langue que j’ai parlée. J’ai parlé allemand en famillie, à l’école, et avec mes amis. Pourtant ma mère était d’origine néerlandaise, et elle a souvent parlé néerlandais avec moi.

Quand j’avais neuf et dix ans, j’habitais aux Pays-Bas avec ma famille et je fréquentais l’école locale (néerlandaise).

A l’âge de onze ans, j’ai émigré au Canada (anglophone) avec ma famille. Après quelques mois je pouvais parler anglais sans problèmes.

En famillie on continuait à parler allemand et néerlandais. En plus, j’ai appris le français à l’école. Aux Pays-Bas et au Canada le français était la première langue étrangère qu’on enseignait à l’école.

Les langues m’ont accompagnée pendant toute ma vie professionelle. D’abord j’ai enseigné l’anglais en Allemagne, puis j’étais professeur d’allemand aux États-Unis. Après ça, j’ai travaillé pour Simon & Schuster, une entreprise qui produit et vend les “Pimsleur Language Programs.”

Il ya quelques années, mon mari Peter et moi avons passé cinq mois à Rome. Pour préparer ce séjour nous avons utilisé les programmes audio pour l’italien de Pimsleur. A Rome, nous avons retenu un professeur particulier qui nous donnait des leçons tous les jours.

Après notre séjour en Italie nous avons commencé à construire les cours pour le site GamesforLanguage. Le cours d’espagnol nous a inspiré pour apprendre cette langue, et nous avons utilisé ce cours pour pratiquer l’espagnol.

Pour mieux connaître l’espagnol, nous avons passé un mois à Barcelone, et plus tard, un mois à Seville.

Comment est-ce que l’idée de GamesforLanguage venue pour la première fois?

C’est pendant notre séjour à Rome que l’idée de GamesforLanguage nous est venue. On voulait construire un cours en ligne qui combinait audio et texte, et avec lequel on pourrait apprendre une language grace à des jeux faciles.

Le problème avec PimsleuGames for Languager c’était qu’il n’est pas possible de voir les mots pour les apprendre visuellement.

Est-ce que vous pouvez partager avec nous le processus de votre stratégie et chaines de marketing?

Pour le moment, notre stratégie pour marketing, c’est surtout le faire à travers les réseaux sociaux et relier sur “trafic organique” par notre blogs et nos dictionnaires. Notre site est totalement gratuit. Nous avons expérimenté avec Google Adwords, mais avons arrêté ce programme l’année passée.

Nous sommes en train de aussi arrêter des programmes d’affiliation avec plusieurs des nos partenaires parce que le bénéfices de marketing semblent aller seulement en “sense unique”.

Comment choisissez vous les partenaires pour GamesForLanguage? 

Parce que l’utilisation de notre site est gratuit pour tous, choisir les partenaires pour GamesforLanguages, c’est plutôt un procédé de manière informelle. Nous préférons surtout des sites qui sont aussi gratuits avec échanges des blog posts sur nos sites et sur les réseaux sociaux (par ex. Lingohut). Autrement nous avons choisi des programmes que nous avons utilisés nous-mêmes.

Quels aspects sont les plus difficiles pour réussir dans l’industrie d’apprentissage des langues?

Il est assez difficile de réussir économiquement dans l’industrie d’apprentissage des langues. La concurrence sur internet est énorme. Beaucoup de programmes sont gratuits. Par example, Duolingo est encore gratuit et essaye de monétiser ses cours, maintenant avec un abonnement “premium”.

Comment peut un francophone utiliser les cours de Games for Languages pour apprendre une langue?  (Il faut utiliser soit l’anglais pour apprendre l’allemand, l’italien ou l’espagnol, soit utiliser l’espagnol pour apprendre l’anglais?)

Oui, c’est ça. Pour le moment nous n’avons pas d’autres possibilités pour les francophones.

Utiliser une langue étrangère pour en apprendre une autre, c’est quelque chose que Richard Simcott appelle laddering. C’est plus commun quand la langue n’est pas accessible de votre langue maternelle. Mais ça peut arriver souvent si on n’habite pas dans le même pays où on a grandi et on veut apprendre une nouvelle langue. On peut faire exprès aussi de chercher des opportunités de renforcer une langue étrangère en l’utilisant pour en apprendre même une autre langue étrangère. J’ai quelques experiences avec ça, par exemple j’ai utilisé plutôt l’espagnol pour étudier le catalan et le lenca. À une certaine façon j’ai utilisé le français pour étudier le norvégien et le russe aussi. 

Quelles experiences avez-vous avec le laddering?

J’ai fait un peu de laddering en prenant l’espagnol pour pratiquer l’italien, et l’envers aussi. Je l’ai fait surtout pour pouvoir distinguer l’italien de l’espagnol. Autrement, j’utilise n’importe laquelle de mes autres langues pour apprendre une nouvelle language. Par example, j’ai appris le suédois de l’allemand, et le portugais de l’espagnol.

Quand est-ce que vous avez commencé à faire les podcasts? Est-ce que vous pensez que vous aller ajouter des autres podcasts à l’avenir?

En ce moment les podcasts offrent les dialogues des cours de GamesforLanguage.

Quels plans avez vous pour l’expansion de GamesForLanguage?

Nous sommes en train d’ajouter des cours pour apprendre l’anglais, en utilisant le français, l’allemand, et l’italien.

En pensant aux divers pays où vous avez vécu et en réfléchissant à vos experiences avec la communication multiculturelle, quel conseil est-ce que vous pouvez donner à quelqu’un qui a de difficultés d’integration dans un pays étrangère où dans la communication multiculturelle?

A mon avis, c’est très important d’apprendre la langue locale d’un nouveau pays. C’est la seule manière de s’intégrer, de faire partie de la communauté.

Est-ce que vous avez quelque chose d’autre à ajouter?

Merci Ulrike pour votre participation dans cette entrevue pour Yozzi.

Merci à vous !

Yozzi est un site pour la pratique de nos langues pour les avancés. Si vous parlez français mieux que nous, vous pouvez commenter pour nous aider à améliorer notre français.

Si vous avez un site pour l’apprentissage des langues, d’experience inter-culturelle où linguistique, où si vous avez une histoire que vous voulez partagez dans une langue étrangère, je vous en pris de me contacter pour une entrevue où pour faire publier une blogue.  Récemment, Yozzi a été présenté chez Rype dans une blogue au sujet d’apprentissage du français.  

Chez Yozzi, on peut pratiquer le français et des autres langues, en écrivant des articles et en recevant des commentaires de la publique. C’est comme une melange entre lang-8 et Medium.

 

 

Faire une suggestion








Close suggestion window?



No suggestions found for this article

About the author

Dimitris

Add Comment

Click here to post a comment

Login

Existing Users Log In
 Remember Me  

Register

New User Registration
*Required field